sommelier

Quelle formation pour devenir sommelier ?

Le sommelier est un métier en liaison directe avec l’univers de l’hôtellerie-restauration. Le titulaire de ce poste est un spécialiste du vin qui a pour mission principale de conseiller la clientèle sur les vins à consommer lors d’un repas.  Il se charge également de la gestion de la cave et prend en charge la carte des vins d’un restaurant.

Vous êtes passionné par l’univers viticole ? Vous souhaitez devenir sommelier ? Voici la liste des formations à suivre. 

#1 CAP restaurant, services hôteliers ou cuisine

Connu également sous le nom de CAP hôtellerie, ce diplôme vise avant tout à former des profils hôteliers dans diverses spécialités (accueil, restauration, etc.). D’une durée allant de 1 à 3 ans, il permet aux diplômés d’apprendre les bases même de la gestion hôtelière, à travers un large panel de modules dont nous retrouvons :

  • les mathématiques ;
  • les règles de sécurité et d’hygiène ;
  • les techniques de préparation et de service ;
  • l’art de l’accueil et la communication ;
  • les identités et organisations des établissements hôteliers, etc.

Ce cursus est dispensé dans les CFA. Il est possible d’y accéder dès la sortie de la troisième.

#2 Bac pro commercialisation et services en restauration

D’une durée de 3 ans, le Bac pro commercialisation et service en restauration peut être suivi directement après la classe de troisième. Sous certaines conditions, les titulaires d’un CAP hôtelier peuvent obtenir ce diplôme en seulement deux ans.

C’est un programme dédié à la formation de professionnels opérationnels et qualifiés dans les domaines de la restauration, du service à la clientèle et du marketing. Au cours de leurs 3 ans (ou 2 ans) d’études, les étudiants apprennent à organiser le service des aliments et des boissons. Ils deviennent également capables d’animer une équipe, de gérer les stocks, de planifier les commandes, etc.

#3 Mention complémentaire sommellerie 

La MC (mention complémentaire) est une formation destinée à favoriser l’insertion sur le marché du travail par l’acquisition de compétences spécifiques.

Pour devenir sommelier, la mention complémentaire en sommellerie peut être tout indiquée. Elle offre à ses titulaires une formation approfondie dans la vente et le conditionnement des vins et autres spiritueux.

Pour rappel, toutes les formations MC sont accessibles aux professionnels qui peuvent justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans un domaine en rapport avec la finalité du diplôme.

En l’occurrence, une mention complémentaire en sommellerie est accessible aux titulaires d’un CAP, d’un BEP ou d’un baccalauréat professionnel en hôtellerie et restauration, mais aussi aux professionnels de ce secteur justifiant de 3 ans d’expérience ou plus.

#4 Brevet professionnel sommelier

Le BP sommelier peut être suivi après un CAP ou après plusieurs années d’expérience dans l’univers de l’hôtellerie-restauration. Ce parcours permet de former des professionnels spécialisés dans la commercialisation des vins et spiritueux. Les titulaires de ce diplôme apprennent entre autres à :

  • connaître les différents types de vins ;
  • localiser les vignobles ;
  • comment conditionner les vins, etc.

La maîtrise de la législation en vigueur sur la commercialisation des boissons fait également partie des acquis de cette formation qui prépare au métier de sommelier. 

#5 BTS Management en hôtellerie restauration option A management d’unité de restauration

A l’instar d’autres métiers de restauration et d’hôtellerie, la profession de sommelier peut être préparée via un BTS management en hôtellerie-restauration. De niveau bac+2, ce cursus est possible d’accès après un baccalauréat professionnel en restauration ou en technologie d’hôtellerie.

Se déclinant en trois options (management d’unité de restauration, management d’unité de production culinaire, management d’unité d’hébergement), il permet d’accéder au métier de sommelier.

singlepost-ic By admin Category: Métiers